Communiqué du trésorier du Festival Fraternité Africaine des Talents

Je suis le trésorier du festival, le bilan financier est d'une dépense de 227 000 dhs.

* Sponsor Quick 20.000 dhs

* Sponsor ASS. Douakala 10.000 dhs

Qui ont financé KAMELEON pour  la communication  Sur les 42.000 dhs de prix aux artistes ont été  financé par plusieurs petits sponsors à hauteur de 33.000 dhs

Soit 164.000 dhs financé par le Président Laurent GUINARD.

Je suis membre de l'équipe organisatrice Infos Tourisme EL Jadida.

Le Président  du festival a envoyé pour 5700 dhs de frais postal des invitations aux ambassadeurs et aux officiels.

*Nous avons  donné de l'argent à plusieurs associations dont "Fous d'arts" ainsi que tous les moyens de communication et toute la stratégie de  recherche d'artistes  peintres  et sculpteurs, une liste  d'inscrits  par nos soins  de 260 artistes  remis à « Fous d’arts », seule 120 ont participé car Driss TAHI a changé le principe  que  notre équipe voulait une participation entièrement bénévole des artistes, ce qui a  changé notre stratégie et le nombre de participation.

Vouloir toujours ramener à l’argent et  non aux ressources humaines n’est pas  notre principe.

Certains  artistes qui  ne sont pas  des Fous d’arts, nous transmis  plusieurs remarques sur Driss TAHI et  leurs mises à l’écart.

  • Les deux spectacles que nous avons mis en place pour l’église de la citée portugaise avec l’association « Renaissance » représentée par Khalid ROHNI, ont reçu un vive  succès et n’avaient  rien à voir  avec  « Fous d’arts ».*
  • La scène  a été mis en place par notre équipe  avec la recherche de groupes, chanteurs et  chorales, sans  l’aide de personnes ni d’autres associations.
  • Le carnaval a été mis en place par notre équipe « Infos Tourisme EL Jadida », en démarchant plusieurs écoles, universités, associations, qui nous  ont fait le plaisir d’y participer et nous les remercions vivement.
  • « Fous d’arts »  n’a rien à voir  avec le carnaval, seul Driss TAHI a  fait intervenir  les chevaux  et a fourni  100 petits drapeaux en papiers.

La réception avec la remise des trophées a été financée par le président du festival seul. Son ami NASRALLAH BELKHAYATE qui nous  avait confirmé son soutient par l’organisation d’une 8 ème remise des trophées  de l’Africanité, nous a aidé à la participation d’ambassadeurs car  Driss TAHI  nous a fait perdre la visite  de 2 ambassadeurs en  leurs promettant la prise en charge   totale avec leurs staffs et groupes culturelles.

Ne pouvant faire face à ces  dépenses, Monsieur Laurent   GUINARD   a été informé que  les 2 ambassadeurs ne participeraient    pas au festival.

Notre  équipe travaillant déjà sur la prochaine  édition du festival « Fraternité  Africaine  des talents », nous  garderons  les seules associations qui connaissent  la définition de la fraternité !

 Et  surement pas  des Driss TAHI qui  veut juste  se  faire   connaître  pour  se présenter  aux futures élections.

Nous regrettons  avoir donné  notre confiance à ce Driss en lui confiant  le titre de directeur  de la communication, poste  qui nous a réclamé avec insistance.

Nous avons changé de direction de communication en la personne de Mohammed LOKHNATI qui est lui un vrai Journaliste.

Alaeddine Derraa

Le Navigateur

La nouvelle version du journal du net du navigateur, nous espérons que cette nouvelle version plus ouverte sur le Maroc et le monde sera vous captivez, avec la diversité des articles. L’équipe fondatrice de 5 membres est conforté par l’Union international de la presse Marocaine.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE