Exclusif. Le grand ténor Roberto Alagna à Fès

0
543
Festival International du Film de Marrakech

 

alagna1607_file_roberto_alagna

Le360 a appris, auprès de l’entourage de l’artiste, que Roberto Alagna clôturera, cette année, le Festival des musiques sacrées de Fès. Une clôture en beauté avec un immense artiste au sommet de sa gloire.

Le Festival des musiques sacrées de Fès ne manquera pas, cette année non plus, d’enchanter le public qui, à chaque édition, vient des quatre coins du monde savourer les charmes andalous d’une ville mythique et mystique où vibrées de voix et d’instruments de musique montent dans les airs pour épeler, éveiller, fêter, ses mémoires ancestrales auxquelles viennent se tresser d’autres tremblées de mémoires exaltées de mondes.

Une multitude d’artistes viendront mêler leur voix, leur foi, le rythme de leur chair, de leur cœur, de leur terre le temps d’un festival enivrant et magique qui élève les âmes. Soirée andalouse judéo-arabe, Nouhaila al Kalai et les grandes voix du Melhoun, chants sacrés gitans et traditions sacrées d’Irlande, chants du Mali, d’Afghanistan, du Burkina Faso… Le menu est encore une fois d’une richesse infinie. Mais si le programme 2014 est dévoilé, une surprise de taille est réservée aux festivaliers. Le360 a en effet appris, auprès de l’entourage de l’artiste, que le grand ténor Roberto Alagna clôturera le Festival des musiques sacrées de Fès qui se terminera donc en apothéose avec cet immense cantateur aujourd’hui au sommet de sa gloire et de son art et qui y pésentera une nouvelle création, Mediterraneo, éloge à un héritage napolitain et arabo-andalou.

© Copyright : DR

SOURCE : http://le360.ma

AUCUN COMMENTAIRE