Festival international du film de Marrakech

0
1017

S.A.R. la Princesse Lalla Meryem préside un dîner offert par S.M. le Roi à l’occasion de l’ouverture officielle.
Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem a présidé, samedi au Palais des congrès de Marrakech, un dîner offert par S.M. le Roi Mohammed VI à l’occasion de l’ouverture officielle de la 15e édition du Festival international du film de Marrakech. À son arrivée au Palais des congrès de Marrakech, S.A.R. la Princesse Lalla Meryem a passé en revue un détachement des Forces auxiliaires qui rendait les honneurs, avant d’être saluée par Mohamed Boussaïd, ministre de l’Économie et des finances.

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem a également été saluée par Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication porte-parole du gouvernement, Mohamed Moufakkir, wali de la région Marrakech-Safi et gouverneur de la préfecture de Marrakech, Ahmed Akhchichine, président de la région Marrakech-Safi, et Jamila Afif, présidente de l’assemblée préfectorale. S.A.R. la Princesse Lalla Meryem a été également saluée par le vice-président de la Fondation du Festival international du film de Marrakech, Sarim El Haq Fassi Fihri, la directrice du Festival, Melita Tosacan Duplantier, le directeur artistique du Festival, Bruno Barde, le conseiller du président au sein de la Fondation du Festival, Azzedine Benmoussa, la secrétaire générale du Festival, Fadwa Megzari, et l’administrateur trésorier du Festival, Abdelkrim Azibou. S.A.R. la Princesse Lalla Meryem a décoré, par la suite, le réalisateur et producteur cinématographique américain Francis Ford Coppola du Wissam Al Kafaa Al Fikria, avant d’être saluée par les membres du jury présidé par Coppola, les stars étrangères présentes à cette manifestation, ainsi que par les partenaires étrangers et nationaux. La 15e édition du Festival international du film de Marrakech, placée sous le Haut Patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, s’est ouverte, vendredi soir au Palais des congrès de la cité ocre.

L’ouverture de cette édition a été marquée par un hommage appuyé rendu au comédien américain Bill Murray. Après Adel Imam, Jeremy Irons, Viggo Mortensen, Khadija Alami et Zakaria Alaoui honorés en 2014, le Festival devra continuer, cette année, sur sa lancée en rendant hommage à d’autres grosses pointures du septième art, à savoir l’acteur américain Willem Dafoe, le cinéaste coréen Park Chan-Wook, la star indienne Madhuri Dixit et le directeur photo marocain Kamal Derkaoui. Au total, 93 films représentant 33 nationalités seront projetés, toutes sections confondues (compétition officielle longs métrages, Cinécole, Coup de cœur, hors compétition, Masterclass, projections à Jemaa El Fna, autodescription) lors de cette édition qui met à l’honneur le cinéma canadien.

Quinze longs métrages, célébrant les jeunes et la diversité, sont en lice pour l’Étoile d’Or-Grand Prix et les autres prix non moins prestigieux (interprétation féminine et masculine, jury, mise en scène) du Festival. Ces films, qui sont pour la plupart une première ou une seconde œuvre, seront départagés par un jury composé, en plus de son président Coppola, de Amal Ayaouch (actrice, Maroc), Sergio Castellito (acteur et réalisateur, Italie), Richa Chadda (actrice, Inde), Anton Corbijn (réalisateur, Pays-Bas), Jean-Pierre Jeunet (réalisateur, France), Naomi Kawase (réalisatrice, Japon), Olga Kurylenko (actrice, Ukraine), Thomas Vinterberg (réalisateur, Danemark) et Sami Bouajila (acteur, France-Tunisie).

lematin

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE