Le Maroc a reçu 8,11 millions de voyageurs en neuf mois.

2
857

Tourisme

Malgré un mois de septembre moins bon, les performances de l’activité touristique restent bien orientées cette année. Au cours des neuf premiers mois, le nombre des arrivées aux postes-frontières a progressé de 4,4% par rapport à la même période de l’année passée à 8,11 millions de touristes (+4,6% pour les touristes étrangers et +4,2% pour les MRE). Cette performance est due notamment au bon comportement des marchés britannique, italien et allemand qui ont affiché un accroissement de 16, 9 et 5% respectivement, selon les dernières statistiques de l’Observatoire du tourisme. La France, l’Espagne et la Belgique ont suivi, avec des hausses de 4, 3 et 2% respectivement.

Les nuitées totales réalisées dans les établissements d’hébergement touristique classés ont augmenté, de leur côté, de 5% (+6% pour les touristes non‐résidents et +3% pour les résidents). À eux seuls, les deux pôles touristiques Marrakech et Agadir ont généré 60% des nuitées additionnelles totales durant les neuf premiers mois de 2014, affichant une hausse de 6% chacun. Les autres destinations ont été également au rendez-vous, enregistrant des résultats positifs. Il s’agit en particulier de la ville d’Ouarzazate qui a enregistré une forte évolution (+27%), ainsi que Fès (+8%), Casablanca (+4%), Tanger (+4%) et Rabat (+4%). Ce qui s’est répercuté sur le taux d’occupation qui a enregistré une hausse d’un point par rapport à 2013, pour se situer à 45% à fin septembre
dernier.

De même, les recettes générées par l’activité touristique des non-résidents au Maroc se sont élevées à 44,9 milliards de DH, en accroissement de 1,9%. Pour le seul mois de septembre dernier, le nombre d’arrivées des touristes aux postes-frontières a augmenté de 2% par rapport à septembre 2013 (-3% pour les touristes étrangers et +8% pour les MRE). Les principaux marchés émetteurs ont assuré, en particulier le Royaume-Uni (+9%), l’Allemagne (+7%), la France (+2%) et l’Italie (+2%).

Par contre, les nuitées réalisées dans les établissements classés ont cédé à la baisse de 2% en septembre (-1% pour les touristes non‐résidents et -4% pour les résidents). Cette baisse a touché pratiquement la majorité des principales destinations marocaines, mais à des degrés divers. Les contreperformances les plus nettes ont été observées à Oujda-Saïdia (-10), Tanger (-7%) et Marrakech (-5%). La fréquentation des chambres a également baissé, avec un taux d’occupation en régression de deux points par rapport au même mois de l’année dernière. Il a atteint 48% en ce mois de septembre 2014. Les recettes voyages en devises ont décru, quant à elles, de 8,4% à 4,75 milliards de DH.

le matin

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE