Les Lions de l’Atlas se qualifient pour les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations de football en battant les Éléphants de la Côte d’Ivoire par 1 à 0

0
333
FBL-AFR-2017-MATCH21-MAR-CIV
Morocco's players celebrate after scoring a goal during the 2017 Africa Cup of Nations group C football match between Morocco and Ivory Coast in Oyem on January 24, 2017.
Grâce à sa victoire (1-0) contre la Côte d’Ivoire, sur un but de Rachid Alioui (64e), l’équipe nationale s’est qualifiée mardi à Oyem en quart de finale de la Coupe d’Afrique des nations pour la première fois depuis 2004. Une victoire acquise surtout grâce à l’esprit de combativité et de solidarité. Elle affrontera au tour prochain le Ghana ou l’Égypte.

Un choc grandiose. Les Lions de l’Atlas ont gagné le droit de disputer les quarts de finale après leur victoire (1-0) sur la Côte d’Ivoire, tenante du titre. Pour les Lions de l’Atlas, qui ont atteint leur objectif minimum, l’ambition maintenant est d’aller le plus loin possible dans cette compétition et, pourquoi pas, se mettre déjà à rêver de quelque chose de grandiose. En tout cas, la mission est accomplie face aux Ivoiriens. Dès le coup d’envoi de la rencontre, les Lions de l’Atlas se sont rués à l’attaque, obtenant un coup franc dès la huitième minute. Il a fallu attendre la 25e minute pour voir la première véritable occasion de l’équipe nationale sur une balle arrêtée. Fayçal Fajr enroule bien son ballon, mais malheureusement il trouve la transversale. Youssef En-Nesseyri reprend ce ballon de la tête, mais n’a pas pu le cadrer. Une minute plus tard, et toujours sur coup franc, Fayçal Fajr dépose le ballon sur la tête de Mehdi Benatia, mais ce dernier a été sanctionné pour une reprise de la main. Passé ce temps fort des Marocains, la Côte d’Ivoire a mis le pied sur le ballon et s’est procuré deux grosses occasions. La première (36e) par Salomon Kalou qui a mis en vent la défense marocaine, mais son centre au point de pénalty a été impeccablement intercepté par le gardien marocain Munir Mohamadi. La seconde (37e) est à mettre à l’actif toujours de Kalou. Le joueur de Herta Berlin décale Wilfred Zaha. Ce dernier perd son duel face au gardien marocain intraitable sur sa ligne.

But anthologique de Rachid Alioui

De retour des vestiaires, les Lions de l’Atlas sont vite passés à l’attaque, obtenant d’entrée un coup franc exécuté par Boussoufa. La reprise de tête de Benatia passe au-dessus. Il fallait attendre la 65e minute et un contre marocain pour voir le Maroc ouvrir le score. Lancé par Nabil Dirar, Rachid Alioui profite de la sortie du gardien ivoirien Gbohouo et pour loger d’une belle frappe le ballon au fond des filets. Ce but ô combien précieux a permis au Maroc de jouer le reste de la partie avec beaucoup de sérénité se permettant le luxe de se créer plusieurs occasions, malheureusement mal exploitées. Bien appliqués, les Lions de l’Atlas se battent sur tous les ballons, empêchant les Ivoiriens de mettre en place leur jeu. Une combativité exemplaire qu’il faudra saluer. Avec ce succès, le Maroc termine deuxième du groupe C derrière la RD Congo vainqueur du Togo (3-1). Il affrontera soit le Ghana soit l’Égypte en quart de finale.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE