L'augmentation des prix d'accès aux monuments historiques ne concernera que les touristes étrangers

CULTURE - A partir du mois d’août prochain, il y aura bien une augmentation des tarifs d’accès aux monuments historiques, mais elle ne concernera que les touristes et non les Marocains. Dans un communiqué publié ce vendredi 27 avril, le ministère de la Culture précise qu’il a informé le ministère du Tourisme et la Fédération des agences de voyage de sa décision au début de cette année.

“Le ministère a classé les monuments historiques et sites sous sa tutelle en trois catégories dont le tarif d’accès pour les touristes sera de 50 dirhams (environ 5 euros), pour la première, de 60 dirhams (environ 6 euros), pour la seconde, et de 70 dirhams (environ 7 euros) pour la troisième”, indique le communiqué. Et de préciser que “cette tarification reste beaucoup moins importante que celle appliquée par de nombreux pays voisins”. 

Dans ce communiqué, le département de Mohamed Laâraj dit vouloir apporter des précisions suite à des informations relayées par des médias sur l’augmentation de la tarification. Soulignant qu’il n’y a pas eu d’augmentation “depuis les années 80 du siècle passé”, le ministère estime ainsi légitime de procéder à la mise en oeuvre de sa décision. Il le justifie notamment par l’amélioration de la qualité des services au sein des monuments historiques et sites dont certains ont été dotés de centres d’interprétation.

Le département affirme, par ailleurs, sa conviction de la nécessité d’encourager les Marocains à visiter les monuments historiques et sites en maintenant dans sa décision “le même tarif de 10 dirhams” ainsi que “la gratuité d’accès les vendredis, les fêtes nationales et le premier jour des fêtes religieuses”. L’accès pour les personnes à besoins spécifiques sera gratuit, ajoute le ministère.

Des tarifs préférentiels sont également prévus, notamment pour “les sites les plus attractifs” et dont le taux peut arriver à 40% (sur le tarif initial). Les élèves et étudiants marocains auront également droit à des billets préférentiels: une baisse de 50% sur le prix initial. Les élèves et étudiants étrangers auront droit à une baisse plus importante, allant jusqu’à 70%.

Le ministère de la Culture tient à la fin de son communiqué à exprimer sa pleine conscience de la nécessité, pour ce secteur, de redoubler d’effort pour faire connaître, préserver et réhabiliter le patrimoine culturel pour “lui redonner le rayonnement qu’il mérite”.

Source :HuffPost Maroc

Le Navigateur

La nouvelle version du journal du net du navigateur, nous espérons que cette nouvelle version plus ouverte sur le Maroc et le monde sera vous captivez, avec la diversité des articles. L’équipe fondatrice de 5 membres est conforté par l’Union international de la presse Marocaine.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE